>Accueil>Vitrines et miniatures

Ses vitrines, son petit monde à petit prix


Le bazar de la miniature

Cliquez sur les images pour les agrandir


"En réalisant
des vitrines, je donne vie à mes tableaux"
Comment peut-on faire tenir le barrage de Tignes, le pont du Gard et une chambre de bébé dans une seule et même pièce ? Par la magie du "miniaturisme". Depuis un an, Emérance se passionne pour la création de vitrines miniatures.
"Ma première vitrine est un peu le fruit du hasard. J'avais réalisé une sorte de tableau en relief, un perroquet sur son perchoir au bord d'une fenêtre. Mon mari m'a demandé comment je comptais le protéger et l'encadrer. C'est en allant dans un magasin de bricolage que je me suis aperçue que l'on pouvait acheter des vitrines en bois brut" s'enthousiasme Emérance, la quarantaine énergique et souriante. En un an, Emérance a créé une trentaine de vitrines, car c'est bien de création dont il s'agit. "Je ne fais pas de reproduction. Avant de commencer, il faut bien avoir pensé son projet. Pour les matériaux, je récupère et transforme toute sorte de choses. Quand je commence une nouvelle vitrine, je n'ai qu'une idée en tête, la finir, pour voir le résultat. Bien sûr, parfois il y a des imperfections, alors je dois retravailler certains éléments"
Pour choisir les sujets de ses vitrines, Emérance s'inspire des lieux qui l'ont marqué
e ou des livres qu'elle écrit. Car Emérance est également auteur de romans. "J'ai toujours pratiqué l'écriture. Depuis quelques années, j'édite moi-même mes livres et en assure la promotion. Pour illuster les couvertures, je me suis mise à dessiner au pastel. Mais très vite, le pastel m'a semblé manquer de relief". Et avec des étincelles dans les yeux, elle ajoute : "En réalisant des vitrines, je donne vie à mes tableaux. C'est ça le plus important pour moi !"
Cécile Charpentier - Stagiaire journaliste.

Voici ma réponse